Comment profiter du ramadan ? Partie 2


Comment profiter du ramadan ? Partie 2

Accueil > Blog au coeur du hajj > Non classe > Comment profiter du ramadan ? Partie 2

Comment profiter du ramadan ? Partie 2
  • 20/04/2021
  • Non classe

Le croyant musulman est attaché à une période spéciale. Il s'agit du mois de ramadan où le jeûne fait partie des 5 piliers de l'Islam. Nous avons dans la partie 1 plusieurs éléments pour réussir cette période. Nous avons abordé les manières de rompre le jeûne, de retarder le sahour ou encore de remercier Allah pour Ses bienfaits. Nous avons ainsi répondu à la question comment rompre le jeûne ? Mais évidemment cette période ne s'arrête pas seulement à la nourriture alimentaire. Il existe d'autres aspects d'autant plus importants et spirituels.

 

Comment bien profiter du mois béni de ramadan sur ce plan ?

 

Le Coran et sa lecture

 

Les premiers versets ont été révélés pendant le mois de ramadan. Alors qu'il était dans la grotte du mont Hira, Mohamed saws reçut la parole divine par le biais de l'ange Djibril paix sur lui. On dit souvent et c'est vrai que le mois béni de ramadan est le mois du Coran. Il est donc fortement conseillé de le lire, de le réciter et le méditer. Durant cette période bénie, Mohamed avait la visite de l'ange Djibril pour lui faire répéter le livre sacré d'Allah.

 

Ainsi le Prophète profita de ce mois pour redoubler la lecture du Coran. Un hadith prouve cela. Il est rapporté par Boukhari « ... chaque nuit l'Ange Djibril lui faisait répéter le Coran. »

 

La charité envers les pauvres

 

Il est indispensable selon ses moyens de faire des dons. Cela peut être un don financier en donnant à une association humanitaire, un don alimentaire à ses voisins. Il peut aussi s'agir de donner de son temps pour distribuer des repas par exemple.

 

On a décrit la façon dont se comportait le Prophète Mohamed saws dans un hadith rapporté par Boukhari. « Le prophète saws était le plus généreux des hommes et il se montrait plus particulièrement généreux en Ramadan, période laquelle il rencontrait chaque nuit l'Ange Djibril (sur lui la paix) qui lui faisait répéter le Coran. »

 

La parole rapportée par Tirmidhi est claire à ce sujet puisque le messager d'Allah a affirmé : « La meilleure charité est celle accomplie pendant Ramadan. » Il a ajouté ce magnifique hadith incitant à nourrir : « Celui qui nourrit un jeûneur pour l'iftar aura la même récompense que lui sans que cela n'enlève rien à la récompense du jeûneur ».

 

Donc soyons généreux car rien ne diminue un don auprès d'Allah bien au contraire. Puis avec cet contexte particulier, vous pouvez soigner vos malades comme affirmer par l'Envoyé d'Allah : « Soignez vos malades avec l'aumône » (rapporté par Abou Cheikh)

 

Tarawih

 

La prière de nuit de ramadan est appelé tarawih. Elle n'est pas obligatoire mais hautement bénéfique pour le croyant. Ce propos rapporté par Boukhari et Mouslim encourage cette pratique : « Celui qui prie pendant les nuits de Ramadan, avec foi et espoir de récompenses, ses péchés antérieurs lui seront pardonnés »

 

Cette salat se fait après celle du icha. Elle peut se faire seul ou en groupe à domicile ou à la mosquée.

 

Itikaf

 

La retraite spirituelle est désignée sous le nom en arabe itikaf. Elle était pratiquée par le Prophète Mohamed saws. Comment pratiquait-il cet acte ? Il se retirait à la mosquée les 10 derniers jours du mois du jeûne. Il le passait à la médidation, à la récitation du Coran, à la salat et à la prononciation de dou'as. Le but était le rappel d'Allah en se retirant de la vie sociale habituelle. Le Prophète avait même mis son couchage derrière un des piliers de la mosquée. C'est un bon moyen de se ressourcer.

 

Passer la nuit al qadr

 

Laylat al qadr ou la nuit du "destin" est une occasion en or pour tout fidèle ! Toute bonne action multiplie les récompenses. Le Coran affirme dans la sourate 97 à l'ayat 3 : « La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. » Donc la rétribution d'une bonne action est multipliée 1000 fois.

 

Cette nuit se trouve dans la dernière décade. Il s'agit d'une nuit impaire soit le 21ème, 23ème, 25ème, 27èle et 29ème nuit. Ce que l'on peut faire durant cette soirée est de prier, lire le Coran et de faire l'al-istighfar (demande de pardon à Allah).

 

Le messager d'Allah saws a apporté les bienfaits de cette nuit par la prière : « Celui qui veille la Nuit du Destin avec foi et dans l’espoir de sa récompense, tous ses péchés précédents lui seront pardonnés » (Boukhari)

 

Aicha (qu'Allah l'agrée) a posé à son époux : « Ô Messager d'Allah ! Si je connais la nuit du destin que dois-je dire ?

 

Le Prophète saws lui a répondu : « Dis : Ô Allah ! Tu es pardonneur et tu aimes le pardon alors pardonne moi ».

 

Zakat al fitr

 

Cette aumône est recommandée par le prophète Mohamed saws. Elle doit être donnée à la fin du mois de ramadan avant la prière de l'aïd al fitr. Chaque personne doit le sortir. La personne qui en charge des enfants doit le sortir pour eux. La zakat est de 7 € en France soit un repas moyen.

 

« Le Messager d'Allah a prescrit la Zakat de rupture du jeûne comme une purification pour le jeûneur du bavardage et des paroles obscènes et pour nourrir les pauvres. »

 

Qu'Allah le Très Haut accepte notre jêune et nos oeuvres durant ce mois particulier.

Partager