La zakat al fitr


La zakat al fitr

Accueil > Blog au coeur du hajj > Non classe > La zakat al fitr

La zakat al fitr don alimentaire pour un pauvre
  • 04/05/2021
  • Non classe

Contrairement à la zakat al maal, la zakat al fitr est une aumône donnée sur la personne. En effet, pour rappel, la zakat al maal est un impôt sur les biens. Elle a été instituée par le Prophète Mohamed saws lors de la 2ème année de l'hégire (hijra).

 

Son statut est sounna mouakkadah soit semi-obligatoire. Cet acte d'adoration vise 2 points à atteindre. Le premier est pour le jeûneur qui lui permet de purifier son mois de ramadan des propos futiles et indécents. Le second est de pouvoir nourrir ce jour de la fête un pauvre n'ayant pas les moyens de se nourrir convenablement.

 

Le hadith, qui appuie ces objectifs, est rapporté par Abou Daoud : « Le Prophète saws a ordonné l'aumône de rupture du jeûne pour purifier l'âme du bavardage et des paroles indécentes et pour nourrir les pauvres. »

 

Qui doit donner la zakat al fitr ?

 

D'après Abdallah Ibn Omar (qu'Allah les agrée), « le Prophète saws a prescrit l'aumône de la rupture du jeûne un ça' de dattes, ou un ça' d'orge pour le serviteur et l'homme libre, pour les hommes et les femmes, pour les vieux et les jeunes parmi les musulmans. »

 

Ce hadith prouve que tout croyant doit sortir la zakat al fitr. Le responsable de la famille doit sortir sa zakat ainsi que toute personne qui est à sa charge même pour un bébé. Enfin, la personne qui n'a pas de quoi se nourrir le jour de l'aïd n'a pas à payer la zakat al fitr. Il n'y a donc pas de condition de ressource ou de nisab comme la zakat al maal.

 

Comment sortir la zakat al fitr ?

 

A l'époque du Prophète Mohamed saws, cette aumône se faisait sous la forme de nourriture. Elle était sous 5 formes. Sa distribution se faisait en blé, en orge, en dattes, en raisin sec et en fromage séché. Quant à la quantité, elle se mesurait à l'unité d'un ça. On obtenait cette quantité par la contenance des 2 mains en 4 fois. Ce qu'on appelle pour une fois l'unité moud. Ainsi le bénéficiaire recevait environ 3 kilos de denrées alimentaires.

 

Certaines écoles juridiques estiment que l'on peut rétribuer son don sous forme pécuniaire. C'est ce qu'il se fait majoritairement dans le monde musulman aujourd'hui. L'objectif est de répondre à la finalité de cette aumône apportée dans le hadith qui dit : « Epargnez aux pauvres de recourir à la mendicité durant le jour de l'aïd. » Le résultat est de pouvoir fournir les besoins de base aux pauvres tout simplement. 

 

De plus, les aliments au temps du Prophète sont remplacés aujourd'hui selon la région où l'on se trouve. Par exemple, on donne du riz ou des pâtes.

 

Quand payer son aumône ?

 

Il faut honorer sa zakat avant la prière de l'aïd. Cela est mentionné dans 2 hadiths. Rapporté par Mouslim et Boukhari, « ... et il a ordonné qu'elle soit donnée avant la sortie des gens pour la prière. » Et il est précisé dans le hadith rapporté par Abou Daoud :

 

« ... Celui qui la donne avant la salat de l'aïd, elle est acceptée comme zakat al fitr. En revanche, après la salat, elle sera réputée comme une simple sadaqa. »

 

Si on n'a pas payé sa zakat, le croyant en reste redevable et doit donc la sortir même après la salat de l'aïd. Enfin selon les différentes écoles juridiques, on peut la payer au début du mois de ramadan ou quelques jours avant la fin de ramadan (un jour ou 2). Donner sa zakat al fitr dans un moment béni et de toute importance. Mais c'est aussi de la donner dans un endroit sacré à La Mecque ou à Médine. C'est qui encore plus méritoire ! Allahou alem !

Partager