Un hajj écologique ou un pèlerinage vert 
Suivez nous

Blog

Un hajj écologique ou un pèlerinage vert

Hajj | 05/08/2020

Avec le covid 19, le hajj 2020 a été chamboulé. Les autorités saoudiennes n'ont pas pu accueillir les millions de pèlerins comme à l'habitude. Ainsi elles ont été obligées de revoir leur copie en restreignant drastiquement le nombre de pèlerins. De 2,5 millions de pèlerins, on est passé à 10 000 hadjs. Cela a eu un impact financier mais pas seulement. Un hajj écologique ou un pèlerinage vert a été possible sans que cela soit un objectif au départ. Cela a été un constat flagrant. Des ONG environnementales espèrent un changement pour ce grand rassemblement avec une prise de conscience des autorités saoudiennes. Explications !

Organisation du hajj

Ce grand rassemblement annuel pose des questions sérieuses en matière de logistique et de sécurité. En 2015 pour rappel, une bousculade a entraîné la mort de plus de 2200 pèlerins. Mais il y a aussi un enjeu environnemental et sanitaire.

L'impact sur l'environnement est réel. La proximité de millions de croyant dans des espaces restreints pose problème. Le constat est sans appel : pollution de l'air à cause des transports, des tonnes de détritus (non recyclés notamment) et une utilisation importante de l'eau.

En 2020, il y a eu un changement. Moins de monde, moins de transports, cela a eu pour conséquence une qualité de l'air largement meilleure. Cela s'est déroulé avec la participation d'une dizaine de milliers de fidèles.

Faudrait-réduire le nombre de pèlerins pour les prochaines éditions ? Interrogée par l'AFP, Nouhad Awwad, est une activiste écologique libanaise convaincue. Elle est persuadée que le nombre n'est pas la principale problématique.  Mais "notre comportement collectif" est la clé du succès sur le respect de l'environnement.

Autre témoignage du côté du personnel d'entretien qui est rapporté par l'AFP. Rahim Fajreddine parle de la différence de cette année 2020 et des éditions précédentes. Cela concerne les détritus qui sont abandonnées sur le mont Arafat. On parle de tonnes de déchets laissées sur ce lieu sacré alors que les hadjs cherchent la miséricorde d'Allah en lui demandant notamment le pardon ! 

Pour rappel, "le hajj c'est Arafat" d'après le fameux hadith du Prophète Mohamed saws. Effectivement cette année il n'y a pas eu autant de détritus qu'auparavant selon Rahim.

L'objectif des autorités saoudiennes étaient toujours d'accueillir plus de fidèles au détriment de l'environnement. C'est pourquoi, il y a eu des agrandissements et des extensions jusqu'à récemment.

L'environnement était donc largement au second plan mais y-aurait-il une prise de conscience ? Il y a 2 ans La Mecque a mis en place un plan de triage des déchets. L'idée de les recycler était aussi dans les tuyaux. Une signalisation a été mise en place dans la ville pour inciter les pèlerins à distinguer leurs détritus.

Hajj écologique ?

Même si les pèlerins étaient moins nombreux, les autorités ont mobilisé plus de 13 000 agents de propreté sur les différents sites des rites du hajj. Le nettoyage et la désinfection étaient essentiels pour lutter contre le covid 19. Le recyclage des déchets est examiné par les autorités saoudiennes.

Nouhad a affirmé à l'AFP : "Le hajj de cette année, bien qu'il se déroule à un moment difficile à l'échelle mondiale, peut être une source d'espoir". Elle a ajouté ces propos : "Il donne une idée de ce que pourrait être (...) un pèlerinage vert".

Le déroulement du hajj 2020 s'est accompli sous l'impact d'"une force majeure" qu'est la crise sanitaire liée au covid 19. Pour elle, les prochaines éditions peuvent être réalisées grâce au "fruit d'un choix".

"En investissant dans le développement durable et en adoptant des pratiques vertes, nous pouvons continuer à vivre nos traditions et à accomplir nos rituels tout en gardant notre ciel dégagé de la pollution et nos rues sans déchets" selon le souhait de l'activiste.

Pourquoi pas "un hajj avec ses millions de pèlerins en symbiose totale avec leur environnement dans une Mecque alimentée par l'énergie solaire".

L'Arabie saoudite a les moyens de le réaliser. Il faut une volonté politique. En sera-t-elle capable ? L'avenir nous le dira. Un pèlerinage vert qui soit moins polluant serait l'idéal et nous espérons que cela se produise incha'Allah.

Commentaires (0)

Ajouter votre commentaire

CATÉGORIES

Tous
Hajj
Omra
Non Classé

INSCRIVEZ VOUS ET RECEVEZ NOS MEILLEURS OFFRES DES OMRA & HAJJ
S'inscrire
logo de atlas global logo de acciona logo de royal jordanien logo de accordent agent logo de turkish airlines logo de royal maroc logo de saudia airlines logo de asian trails logo de royal teefs logo de apst logo de ministére al hajj logo de ministry of hajj

Islavoyages, votre agence agréée hajj omra pas cher à La Mecque, assure l'organisation du voyage de votre vie avec sérieux et éthique. Notre engagement se résume aux 5 A : agence agréée pour l'accomplissement de votre acte d'adoration en tout transparence avec contrat de voyage, accompagnement de qualité et vols directs au meilleur rapport qualité prix pour des voyages éthiques.

A la question comment faire ? : Comment faire son hajj ? et comment organiser sa omra ?

Prochaines dates pour les séjours avec des forfaits moins cher économique : Omra septembre | Omra octobre | Omra novembre | Omra décembre | Omra janvier | Omra février | .

Pour le grand pèlerinage annuel, en 2020, nous avons préféré un hajj long séjour pour bénéficier au maximum des hassanates. De plus, pour éviter les situations difficiles un hajj sans Azizia est organisé avec soin. C'est un hajj confort 2020 !