Bilan du hajj 2022 : quels enseignements à en tirer ?


Bilan du hajj 2022 : quels enseignements à en tirer ?

Accueil > Blog au coeur du hajj > Hajj > Bilan du hajj 2022 : quels enseignements à en tirer ?

Bilan du hajj 2022 : jour d'Arafat rite du hajj
  • 11/07/2022
  • Hajj

La fin du grand pèlerinage nous amène à faire un bilan du hajj 2022. Le but est d'en tirer quelques enseignements. Rappelez-vous qu'avec la crise sanitaire, le hajj qui se déroulait du 7 au 12 juillet 2022 n'était pas gagné à mettre en place. Mais depuis le début de l'année, les signes positifs de la tenue de ce 5ème pilier de l'Islam s'accumulaient. Cela était en partie grâce aux vaccins devenus obligatoires pour entrer en Arabie saoudite.

Les autorités saoudiennes ont pris la décision au mois d'avril 2022 de l'accomplissement du pèlerinage collectif à La Mecque.

 

Quota pour la France non atteint ?

 

Les autorités saoudiennes avaient annoncé à la fin du mois d'avril le nombre de pèlerins pouvant participer au hajj. Au total, elles avaient dit que le nombre serait d'un million de fidèles. La répartition était de 850 000 croyants hors d'Arabie saoudite et 150 000 de résidents saoudiens. Nous sommes loin des éditions de 2019 et précédentes. Mais cela est bien plus davantage que les années 2020 et 2021. Pour l'année 2020, seuls 1000 pèlerins avaient réalisé réellement le hajj alors qu'il était prévu à 10 000. En 2021, ce sont 60 000 pèlerins qui ont pratiqué le 5ème pilier de l'Islam. 

Pour les pays dit "occidentaux" la totalité prévue était d’environ de 53000 pèlerins au départ. Cela a été revu à la baisse. Par exemple, la Grande-Bretagne est passée de 12348 à 3300 !

 

Il y a eu un rattrapage ou plutôt une correction réalisée par le Ministère du pèlerinage saoudien. En effet, certains pays n'avaient aucun quota dans le sens ils n'étaient pas concernés alors qu'ils ont une population musulmane. Cela concernait des pays en Amérique du Sud et européens. C'est une justice bien rendue pour ces oubliés au départ.

 

La France avait un quota de 9 268 personnes. Et le lancement tardif de la plateforme et le flou sur plusieurs points ont fait hésité plusieurs personnes à se lancer. De plus, les tarifs proposés étaient plutôt décevants par rapport aux attentes de baisse du prix du hajj.  Au final, il serait seulement 1 097 français partis à Makkah selon le média Saphirnews soit 8 fois moins du quota. Cela a été de même pour d'autres pays comme la Grande Bretagne.

 

Les pèlerins français avec le dispositif Motawif

 

Si ce nombre se vérifie alors à quoi a servit le tirage au sort ? Nous avouons ne pas avoir compris cela ? Il y a eu plusieurs bugs du site. Il était difficile de joindre la plateforme selon plusieurs participants pour résoudre des problèmes. il fallait les relancer à plusieurs reprises. Certains ont eu des surprises au niveau de l'embarquement à l'aéroport car ils n'étaient pas sur la liste de la compagnie aérienne.

 

Les tarifs de départ n'étaient pas les mêmes à l'arrivée. En outre, pour payer en ligne, les pèlerins sélectionnés devaient utiliser plusieurs cartes bancaires. En effet, il était impossible d'utiliser une seule carte bancaire vu les sommes importantes. Les cartes bancaires ont des plafonds et si ce dernier est dépassé alors il est difficile de l'employer. Et cela a eu un coût puisque des banques ont fait payé des frais supplémentaires.

 

Sur place, l'organisation ne fut pas à la hauteur des attentes. Les pèlerins devaient se débrouiller seuls sur des aspects logistiques. Il y a eu des déceptions avec le rapport qualité prix non respecté ou du moins attendu par les pèlerins.

 

Nous espérons pouvoir organiser incha'Allah les prochaines sessions du hajj pour vous servir dans les meilleures conditions. La balle est dans le camp du Ministère du hajj et de la omra.

 

Les prochains voyages omra d'Islavoyages

 

Vous cherchez un forfait omra tout compris pour moins de prise de tête ?! Notre agence de voyage omra propose des séjours avec hébergements, restauration, billets d'avion et guide. Cela inclut des visites culturels. Vous signez un contrat de vente avec toutes les indications nécessaires et qui respectent la loi du tourisme en vigueur. Cela permet de protéger le consommateur.

Le guide est une personne pouvant parler en arabe et en français pour faire face à plusieurs profils de public. Il expose de manière détaillée les différentes étapes ou rites du pèlerinage. Il est présent pour tout problème que vous rencontrez durant votre séjour. 

 

Embarquement immédiat depuis Paris, capitale de la France, choisissez votre séjours selon vos disponibilités avec une omra mawlid 2022 ou une omra octobre 2022 durant les vacances de Toussaint ou partir en omra novembre 2022. Enfin les vacances de fin d'année restent une bonne occasion de partir en omra décembre 2022 en famille.

 

Pour l'an prochain, vous planifiez vos séjours avec une omra janvier 2023 ou pendant les vacances scolaires d'hiver avec une omra février 2023. Sinon, partez avec notre agence de voyage lors d'une omra mars 2023 ou une omra avril 2023 si Dieu le veut.

Partager