Darb Zoubayda


Darb Zoubayda

Accueil > Blog au coeur du hajj > Non classe > Darb Zoubayda

Darb Zoubayda ou chemin de Zoubayda pour La Mecque
  • 09/09/2020
  • Non classe

Le chemin de Zoubayda ou la darb Zoubayda est un des parcours pour rejoindre La Mecque afin d'accomplir le pèlerinage. Les voyageurs étaient des pèlerins mais aussi des marchands, des étudiants, des soldats... Vous pouvez trouver ce nom écrit de cette manière Zubayda.

 

Mais au fait pourquoi ce nom ? Quelle en est son origine ?

 

Qui est Zoubayda ?

 

Son nom complet est Zoubayda bint Jafar ibn Al-Mansour ibn Muhammad ibn Ali ibn Abdallah. Elle serait née en 766. Elle est la fille de Jafar qui était le demi-frère du calife abbasside al-Mahdi. Jafar est le fils du calife Al Mansour. Ce dernier est le grand-père de Zoubayda.

 

Sa mère, Salsal, était une sœur aînée d'al-Khayzuran, deuxième et plus puissante épouse d'al-Mahdi, et mère des futurs califes Mousa al-Hadi et Haroun al-Rachid. Elle se marie avec le calife al-Rachid Haroun en 781. Ils ont eu un fils al-Amine qui succèdera à son père.

 

Mais il sera tué par son demi-frère Al Mamoun. Zoubayda est généreuse, très généreuse envers les religieux, les étudiants et les plus démunis. Elle meurt en 841.

 

Zoubayda veut dire "petite boule de beurre". Il s'agit d'un nom d'animal de compagnie, donné par son grand-père, le calife al-Mansour. Zoubayda s'appelle en réalité Soukhainah ou Amat al-'Aziz.

 

Qu'est-ce que la darb Zoubayda ?

 

Il s'agit du chemin de Zubayda. Il est en fait la route de Koufa amenant à La Mecque. L'épouse du calife a tellement apporté ses propres contributions pour le bien être des voyageurs que cela est resté dans les mémoires.

 

En fait, pour rappel le terme darb est en arabe le chemin ou la piste. C'est sans doute l'une des plus célèbre voie. Il est fort possible que ce chemin est par là où les troupes musulmanes sont passées pour les ouvertures en Egypte et en Irak.

 

Plusieurs califes ont apporté leurs contributions. De Koufa à La Mecque, des marques pour indiquer aux voyageurs la route se trouvent le long du parcours. C'est le calife, fondateur de la dynastie des abbassides, qui engage ce projet. Le calife Abou Jafar al Mansour construit des châteaux et des retenus d'eau pour protéger et approvisionner correctement les pèlerins et voyageurs.

 

D'autres châteaux voient le jour avec le calife al Mahdi. D'autres travaux sont entrepris qui retiennent notre attention. Ce sont évidemment ceux de Zubayda.

 

Les contributions de Zoubayda

 

Ayant été témoin d'une sécheresse durant de son cinquième pèlerinage à La Mecque, la population en avait souffert. En effet, le puits de Zam Zam était très réduit en terme d'eau. Ce qui l'a marqua profondément. Elle décide le creusement du puits plus en profondeur. Plus de 2 millions de dinars ont été nécessaire pour améliorer l'alimentation en eau de La Mecque et de la province.

 

Cela consistait à l'établissement d'un canal à partir de la source de Hounayn. Cette source se situe à 95 kilomètres à l'est, ainsi que la « source de Zoubayda » dans la vallée d'Arafat, l'un des lieux pour le rite du hajj. Les techniciens en charge du projet préviennent des difficultés techniques et du lourd financement. Déterminée pour ce projet, elle allait jusqu'au bout même « si chaque coup de pioche coûtait un dinar » d'après le juriste Ibn Khallikan.

 

Ibn Battuta, grand voyageur musulman apporte son témoignage sur les contributions de Zubayda. Il dit : « chaque réservoir, bassin ou puits sur cette route qui va de La Mecque à Bagdad est dû à sa grande générosité ... sans sa préoccupation au nom de cette route, il ne serait pas être utilisable par n'importe qui. Il fait mention particulièrement des réservoirs d'eau à Birkat al-Marjoum et al-Qarourah. La route de Koufa est connu sous son nom depuis l'an 802. D'ailleurs cette année, elle y accomplit le pèlerinage à La Mecque. Voilà maintenant vous savez les raisons principales de l'origine du darb Zoubayda.

Partager