La Bataille de Badr partie 4


La Bataille de Badr partie 4

Accueil > Blog au coeur du hajj > Non classe > La Bataille de Badr partie 4

bataille de Badr partie 4
  • 29/01/2021
  • Non classe

Voici que les 2 camps se font face à face pour commencer les hostilités. La bataille de Badr comme beaucoup de batailles à cette époque commence par des duels pour notamment galvaniser les troupes et faire impression sur l'adversaire en sapant son moral.

 

Les principaux duels de Badr

 

Al-Aswad bin 'Abdul-Asad al-Makhzumi, de la tribu des Banu Makhzum, clan d'Abu Jahl, s'avança pour son duel. Il jura qu'il étancherait sa soif au source d'eau des musulmans jusqu'à la mort ou celles de ses adversaires. L'oncle de Muhammad saws, Hamza ibn 'Abdul-Muttalib, s'approcha pour répondre à son duel. Ce combat fut rapide avec 2 coups. Hamza affligeat un coup d'épée à la jambe d'al-Aswad. Puis Hamza lui donna le coup de grâce suite à ce 2ème coup. Trois hommes portant des cuirasses, Utbah ibn Rabi'ah, aux côtés de son frère, Shaybah ibn Rabi'ah et de son fils, al-Walid ibn 'Utbah, s'avançèrent à leur tour pour déclencher des duels. Des Ansars répondèrent pour leur faire face mais les Mecquois voulaient combattre leurs pairs, les Muhajiruns. Cela permettait de maintenir le différend au sein de la tribu elle-même. Le Prophète saws désigna 3 autres combattants dont Hamza, Ubaydah ibn al-Harith et 'Ali ibn Abu Talib.

 

Les deux premiers duels entre 'Ali et al-Walid et Hamza et Shaybah n'ont pas trâiné. Les 2 combattants musulmans ont gagné leurs combats rapidement. Après leurs combats, il resta encore 'Ubaydah qui fut gravement blessé lors de son duel en réussissant à faire tomber Shaybah. Ali et Hamza ont ensuite reconduit Ubaydah dans le camp musulman. Il est décédé plus tard des suites d'une maladie. D'autres duels ont eu lieu et ont été favorables aux musulmans. Les polythéistes menèrent l'offensive en chargeant les lignes musulmanes.

 

L'offensive des Mecquois et la riposte offensive des musulmans

 

Alors que les Mecquois lançaient leur offensive sur les rangs musulmans, Muhammad ne cessait de demander à Allah, tendant les mains vers la Qibla : « Ô Allah! Si ce groupe (de musulmans) est vaincu aujourd'hui, Tu ne seras plus adoré sur Terre. »

 

Muhammad a continué à invoquer son dou'a jusqu'à ce que son manteau tombe de ses épaules, à quel point Abu Bakr l'a ramassé et l'a remis sur ses épaules. Puis son compagon lui a dit: « Ô Prophète d'Allah, tu as suffisamment appelé ton Seigneur. Il accomplira sans nul doute ce qu'Il t'a promis.»

 

Muhammad saws a ordonné de mener une contre-attaque contre l'ennemi. Il lança une poignée de poussière sur les ennemis. En faisant cela le Prophète saws a dit « Que leurs visages soient confus ! » Allah mentionne dans le Coran cet épisode où Il dit dans la sourate 8 ayat 17: « Tu n'as pas jeté quand tu as jeté mais Allah a jeté.» D'ailleurs Allah leur apporta assistance en envoyant des milliers d'anges. Cela est aussi rapporté dans le Coran à la même sourate au ayat 9  : « Je vais vous assister d'un millier d'anges déferlant par vagues successives. » Les polythéistes ont vu leurs lignes disloquées. Les Mecquois n'ont plus le moral et fuient le champ de bataille. La bataille elle-même n'a duré que quelques heures et s'est terminée en début d'après-midi. La tradition prophétique décrit également comment Satan a pris la forme de Suraqa ibn Malik. Ce dernier a pris la fuite en voyant les anges. Enfin pour la dernière partie de la bataille de Badr où vous pouvez lire l'article parlant du bilan et les enseignements de la bataille de Badr partie 5.

Partager