Makkah Makka La Mecque la mère des cités


Makkah Makka La Mecque la mère des cités

Accueil > Blog au coeur du hajj > Non classe > Makkah Makka La Mecque la mère des cités

Makkah Makka La Mecque la mère des cités
  • 16/10/2020
  • Non classe

La ville de Makkah (ou Makka ou La Mecque) est vraiment particulière au niveau mondial. Elle ne ressemble en effet à aucune autre.

 

La cité fut déjà connue à l'Antiquité. Elle était un centre marchand de grande importance. Elle était d'ailleurs une étape de la route des caravanes notamment de l'encens. Elle était un noeud stratégique entre différentes contrées commerciales. En effet, elle était à la croisée de chemin du Yémen, de la Syrie et de l'Ethiopie.

 

Le statut sacré de la ville de Makkah Makka

 

La Kaaba se situe à Makkah. La Kaaba est la première maison bâtie par les prophètes Ibrahim et Ismaël (paix sur eux) pour l'adoration d'Allah Exalté soit-Il. La Maison et les alentours du sanctuaire sont régis par une protection divine. Ce lieu est un endroit sûr où même les plantes comme les arbres ne doivent pas être détruits. Les animaux ont aussi des droits.

 

Les bonnes actions faites à cet endroit multiplient les récompenses. Juste cet exemple est sans equivoque. Une prière faite à La Mecque à la Maison sacrée vaut 100 000 prières effectuées ailleurs. Dieu affirme dans le Coran en s'adressant à tous les croyants en ses termes : « et quiconque y entre est en sécurité ». Il s'agit d'un extrait de l'ayat 97 de le sourate 3. Dans une autre sourate, nous avons un ayat où Allah jure par La Mecque : « Non !.. Je jure par cette Cité ».

 

Le prophète Mohamed saws a dit « Par Allah, tu es la meilleure terre d'Allah, la terre la plus aimée à Allah. Ne m'eus-je pas été obligé de te quitter, je ne t'aurais pas quittée ». Ce propos est rapporté par Ahmed, Tirmidhi et d'autres rapporteurs de hadiths. Dans un autre hadith, il est dit « Allah a préféré des terres sur des autres, et la terre la plus aimée à Allah est Al-Balad Al-Haram ».

 

Et enfin lors de la conquête de Makka, le prophète Mohamed saws a déclaré : « Allah a sauvé Makkah de l'Eléphant, et l'a soumise à l'autorité de Son Messager et les croyants. Elle n'a jamais été autorisée à personne avant moi. Elle ne m'a été autorisée que pour un temps bref d'un jour, et elle ne sera jamais autorisée à personne après moi.

 

Son gibier ne doit pas être chassé, ses buissons épineux ne doivent pas être déracinés et les objets qui y sont trouvés ne doivent être ramassées que par celui qui va l'aviser en public. Celui dont un parent est tué a l'option d'accepter la compensation ou de se venger ». Le compagnon Al-Abbas qu'Allah l'agrée lui réplique « Sauf Al-Ithkhir, Ô Messager d'Allah, car nous l'utilisons dans nos tombes et dans nos maisons ». Et le prophète lui réponda : « Sauf Al-Ithkhir ».

 

Ces propos ont été rapportés par Abou Hourairah qu'Allah l'agrée.

 

Les différentes appellations de la cité

 

On l'appelle aussi Makkah ou Makka en langue arabe. On la désigne comme la "mère des cités". Savez-vous qu'il existe environ 50 appellations de La Mecque ! Voici quelques exemples de titre pour la ville. Nous les prenons du Coran où Allah le Très Haut nomme de plusieurs manière cet endroit sacré.

 

Nous avons 5 noms qui ressortent dans le Coran : Bakkah, Oum al Qora, al Qaryah, Makkah et al Balad. Dans la sourate 3 au ayat 96, le Tout Puissant utilise le terme Bakka :

 

« La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka bénie et une bonne direction pour l'univers ». Au ayat 92 de la sourate 6, Il la nomme la Mère des Cités ou des villes :

 

« Voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre, confirmant ce qui existait déjà avant lui, afin que tu avertisses la Mère des Cités et les gens tout autour ».

 

Le Tout Miséricordieux la qualifie de al Qaryah dans l'ayat 112 de la sourate 16. « Et Allah propose en parabole une ville : elle était en sécurité, tranquille... ». Ce terme désigne précisément une localité où vit collectivement une population assez importante. Al Qaryah dérive du verbe qaraa. Ce dernier signifie accorder l'hospitalité ou héberger ou encore recevoir. 

 

Dans la sourate 48 au ayat 24, le Sage adopte le titre de Makkah : « C'est Lui qui, dans la vallée de la Mecque, a écarté leurs mains de vous, de même qu'Il a écarté vos mains d’eux, après vous avoir fait triompher sur eux. Et Allah voit parfaitement ce que vous œuvrez. ».

 

Enfin dans la sourate 96 dans la première ayat, le mot al Balad est employé par le Créateur. « Non!.. Je jure par cette Cité ». Cette appellation désigne en arabe la ville la plus importante une sorte de "capitale" grosso modo. D'ailleurs le nom de la sourate 96 est al Balad. Il existe beaucoup d'autres noms. On peut donner les exemples suivants : al Baladoul Amine, al Basah, al Haram, Al Haram, an Nassasah, Ar Ra's, Kawtha, Maath, Salah etc.

Partager