Les rites du hajj ├ętape par ├ętape expliquée par Islavoyages pour faire le hajj

RITES DU HAJJ ou MANASSIK AL HADJ

Les étapes du grand pèlerinage à La Mecque - hajj :

Des temps définis et des endroits précis sont à prendre en considération pour accomplir les différents rites du hajj ou manassik al hadj. Il s'agit du grand pèlerinage, à La Mecque. Il faut donc les respecter pour valider son acte d'adoration. Rappelons-le il est le 5ème pilier de l'Islam !



La chronologie des rites cultuels
Les temps définis Les rites à du hajj accomplir à ce moment là
Du 1er Shawwal
Au 8 Dhou-l-hijja
- Entrée en état de sacralisation appelé ihram au Miqat (assignation de temps et de lieu)
- Circumambulation d'arrivée (al Qoudoum)
- Procession entre As-Safa et al marwah appelée « sa'y bayn »
Le 8 Dhou-l-hijja - Partance pour Mina
- Rester à Mina pour la nuit
Le 9 Dhou-l-hijja soit la veille de l'aïd - Partance pour Arafat
- Station à Arafat
- Déferlement
- Partance pour Mouzdalifa (salat du Maghrib et d'Icha)
- Lapidation des stèles à Mina
- Rester la nuit à Mouzdalifa
Le 10 Dhou-l-hijja soit le jour de l'aïd - Station à al-Mach' ar-Haram (aube)
- Partance à Mina avant le lever du soleil
- Lancé de 7 cailloux sur la grande stèle à Mina
- Immolation possible d'une bête et rasage de la tête ou coupe symbolique : clôture partielle de l'ihram
- Partance pour le Harem ach-Charif à La Mecque
- Tawaf de clôture totale d'ihram (al Ifadha)
- Mina pour la nuit
Le 11 Dhou-l-hijja - Lapidation des 3 stèles de Satan
- Mina pour la nuit
Le 12 Dhou-l-hijja - Lapidation des 3 stèles à Mina
Le 13 Dhou-l-hijja - Dernier moment à Mina pour Tachriq - Tawaf d'adieu à La Mecque (al Wada)


L'importance des rites du hajj

Il existe 3 types de rites du pèlerinage. Ils sont classés selon leur niveau d'importance.

Le premier niveau est al-arkane. En arabe, il est dit au singulier rokn. Cela signifie piliers ou rites de base. Le hajj n'est pas valide si ces rites de base ne sont pas effectués. Il est important d'accomplir dans leur intégralité ces pratiques rituelles en restant en état de sacralisation ou ihram. Le pèlerinage est nul et invalide si le pèlerin n'observe pas l'une des pratiques rituelles.

Le deuxième niveau est appelé al-wajibat. Au singulier on dit wajib en langue arabe. Al-wajibat veut dire devoirs. Ce type d'actes est requis pendant le déroulement du pèlerinage. Contrairement à un rokn, dans ce cas du wajib, le pèlerinage n'est pas invalidé par l'inobservation de l'un d'eux. Toutefois, si le pèlerin omet volontairement un acte alors il doit se racheter. Il doit sacrifier une tête de bétail. Cela peut être un caprin ou un ovin ou un bovin ou encore un camelin. Ce manquement est vu comme une faute.

Enfin le troisième échelon est as-sounan. Il s'agit de la sounna au singulier en arabe. La sounna correspond aux paroles et gestes du Prophète Mohammed sws. Elle est enseignée par la tradition. Si le pèlerin ou hadj n'accomplit pas ces actes dits sounna alors le pèlerinage n'est pas nul. De ce fait, il n'y a pas besoin de rachat par le sacrifice d'une tête de bétail. Faire ces actes augmentent la perfection du hajj. Il est recommandé de mettre en pratique ces rituels provenant de la tradition du Prophète.

Il faut savoir que les avis théologiques diffèrent pour l'aspect obligatoire de ces rites.

Le sens des rites du pèlerinage ou manassik al hadj

Un nombre important d'actes rituels existait déjà avant l'avènement de l'Islam avec le Prophète Mohammed sws. En effet, cela remonte à l'origine du hajj par le prophète Ibrahim (paix sur lui). Au fil du temps le monothéisme disparu au profit du polythéisme. Les païens mélangeaient ces pratiques avec d'autres qui étaient des erreurs. Il y a eu altération du bon déroulement du pèlerinage. Les idôles ont rempli la Kaaba que les païens adoraient. Il y a eu beaucoup d'excès.

Ainsi l'Islam a pu corriger ces erreurs. Notre belle religion a purifié le pèlerinage des mauvaises habitudes issues des cultes des idôles. Le culte exclusif à Allah est restauré. L'Islam a banni des pratiques telles que la nudité autour de la Kaaba, le gaspillage alimentaire et même de s'interdire de la nourriture pourtant licite. C'est pourquoi fut révélé cet ayat du Coran : « Ô enfants d'Adam, dans chaque lieu de salat portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas d'excès, car Il [Allah] n'aime pas ceux qui commettent des excès. Dis: « Qui a interdit la parure d'Allah, qu'Il a produite pour Ses serviteurs, ainsi que les bonnes nourritures ? » Dis: « Elles sont destinées à ceux qui ont la foi, dans cette vie, et exclusivement à eux au Jour de la Résurrection. » Ainsi exposons-Nous clairement les versets pour les gens qui savent. »

Le pèlerin n'est pas là pour adorer le cube de la Kaaba ou sa Pierre noire ! Ces derniers n'ont pas de pouvoir mais ils sont des symboles. Le sens profond du hajj et du pèlerinage est cette fraternité qui rassemble des personnes venant du 4 coins du monde comme un seul corps ! Allah le Très Haut le rappelle dans la sourate 5 du ayat 97 du Coran. Le Tout-Misécordieux dit : « Allah a institué la Kaaba, la Maison sacrée, comme un lieu de rassemblement pour les gens. (Il a institué) le mois sacré, l'offrande (d'animaux) et les guirlandes, afin que vous sachiez que vraiment Allah sait tout ce qui est dans les cieux et sur la terre; et que vraiment Allah est Omniscient. »

Ainsi la Kaaba nous réunit tous sous la même bannière de l'Islam. Ce qui renforce notre appartenance à cette oumma et symbolise l'unité. L'entrée en état de sacralisation doit nous permettre de n'avoir à l'esprit qu'Allah. Il est donc essentiel de nous détâcher des désirs et passions. La talbiya, cette expression prononcée par le hadj, représente le serment de se soumettre et d'obéir.

Conseils sur la sélection de la meilleure agence hajj

Pour réaliser au mieux votre acte d'adoration 5ème pilier de l'Islam nous vous conseillons de faire appel à une agence de voyage agréée hajj. C'est déjà un 1er niveau de qualité. Il faut évidemment aller au-delà en prenant toutes vos précautions. Pensez donc :