Omra : quelques généralités


Omra quelques généralités

Accueil > Blog au coeur du hajj > Omra > Omra quelques généralités

Omra : quelques généralités
  • 09/10/2014
  • Omra

Qui est concerné par le petit pèlerinage ?

 

Selon le hadith rapporté par An-Nassâi et Ibn Mâjah, le Hajj et la Omra constituent le djihad de la personne âgée, de l’enfant, du faible et de la femme. Autrement dit, ils concernent tous les musulmans.

Cependant, le premier fait partie des piliers de l’Islam, tandis que le deuxième, la oumra, constitue une sunna (action) recommandée pour certaines écoles musulmanes, mais obligatoires pour les chafiites et hanbalites.

A noter que le hajj et la omra possèdent des actes et rituels en commun. Cependant, il existe des différences qu’il est bon de connaître. En voici quelques généralités.

 

Déroulement de la Omra

 

Tout d’abord, les deux pèlerinages ont en commun :

Al Ihram ou la sacralisation.

Attawaf ou la tournée autour de la Kaaba.

Sa’y ou la procession entre les monts Safa et Marwa.

La diminution de cheveux.

Plus précisément, la oumra débute au niveau d’un mîqât par la sacralisation et la Niyah ou formulation de l’intention pour le pèlerinage. Puis le pèlerin commence à citer la Talbiyya.

Ensuite, il enchaîne avec l’Attawaf, clôturé par deux génuflexions à la Station d’ Abraham (Maqâm Ibrahim).

Une fois la prière terminée, il se rend au puits de Zamzam pour en boire quelques gorgées.

Il effectue ensuite les 7 parcours entre Safa et Marwa, et termine par la désacralisation en se rasant ou en diminuant sa chevelure. Le pèlerin peut ainsi reprendre le cours normal de sa vie.

 

Quelles différences avec le Hajj ?

 

La différence de l’umra avec le grand pèlerinage réside essentiellement dans l’absence de l’étape au mont Arafat et des nuitées à Mina et Mouzdalifa.

Il est aussi possible d’effectuer un pèlerinage individuel pour une autre personne, à condition d’avoir effectué une pour soi.

Autre différence, le pèlerinage individuel peut s’effectuer à n’importe quel moment de l’année, et se réalise sur une durée plus courte (entre 2 heures et une journée selon le miquât ou le point d’entrée choisi).

Généralement, les musulmans européens passent par le mîqât Dhoû-l-Houlayfa situé à 12 km de la Médine. Ce qui facilite largement la réalisation de l’Omra.

Bien que très recommandée, la visite de la Médine n’est pas obligatoire lors d’un petit pèlerinage. Cependant, si vous souhaitez retrouver les traces des êtres pieux de l’Islam, Isla Voyages serait ravie de vous suggérer des lieux emprunts de spiritualité pour parfaire votre pèlerinage en Terres saintes.

Partager